Accueil

Viedourle magazine #55 janvier/février 2017
Viedourle magazine #55 janvier/février 2017

 

Feuilleter le magazine

Édito n°55 – Janvier/Février 2017

Plus de moins, et moins de plus !

C’est un peu énigmatique, mais c’est le sentiment qui m’envahit en ce début d’année 2017. Nous sommes de plain-pied au XXIème siècle mais parfois, à regarder autour de soi, nous pourrions être tout aussi bien au Moyen-Âge voire au milieu de la révolution industrielle. Il semble qu’il y ait toujours plus d’hommes, de femmes et d’enfants, qui ont moins. Moins de travail, moins de confort, moins de paix, moins à manger, moins à vivre. Et pourtant, plus ça va, et moins on les remarque. C’est comme si nous étions, malheureusement, habitués et que cela ne nous choque plus. Toujours plus de pays qui ont moins de liberté, moins de respect des droits de l’homme; encore plus de gouvernants qui ont de moins en moins conscience de la fragilité de nos vies et de la Terre qui nous porte.

D’un autre côté nous aimerions qu’il y ait moins d’hommes qui ont toujours plus; moins de sportifs, artistes ou autres privilégiés qui ont toujours plus d’argent, que ça en devient écœurant, indécent. Songez qu’en un week-end, le Téléthon a peiné pour récolter 80 millions d’euros quand dans le même temps nous apprenions qu’un footeux était soupçonné d’avoir détourné 150 millions au fisc… Mais ça non plus, ça ne choque plus personne. Nous sommes de moins en moins à être peinés du plus de misère. Puissions-nous être de plus en plus à accepter ces moins en humanité, de plus en plus à ne pas prendre moins soin de l’autre, de plus en plus à tolérer ces hommes, ces femmes, ces enfants qui ont toujours de moins en moins…

Cette année votre magazine va souffler ses 10 bougies. Dix ans que nous vous proposons un autre regard sur notre région, sur les femmes et les hommes qui la font vivre et espérer. Dix ans à rechercher de nouvelles énergies, de nouvelles dynamiques pour construire un présent qui prenne en compte notre passé et puisse préparer notre avenir. Dix ans à mettre en lumière ce territoire si particulier, si attachant pour lui donner l’éclat qu’il mérite. Dix ans à tenter, à notre manière, avec nos moyens, d’être des acteurs de développement local, une notion qui nous est particulièrement chère. Dix ans à vouloir mettre l’Homme au cœur de nos préoccupations, tout en œuvrant à la protection de son propre environnement.

Dans ce numéro, un focus particulier sur les Trad’Hivernales, festival qui fête cette année sa majorité, avec un rendez-vous ou « les éclats de culture se mêlent et s’entremêlent pour se nourrir et se réinventer » : la musique comme révélateur culturel. Dans les vignes, le temps est au repos, le vin est en tonneaux, nous laissons donc les vignerons pour vous proposer notre mémento personnel, une sorte de revue des vignerons de Vi[e]dourle Magazine. Vous trouverez également un projet de parc photovoltaïque à Aubais, impulsé par les citoyens pour les citoyens, les Survoltés d’Aubais !

Très bonne lecture à toutes et à tous, et, puisqu’il est encore temps, nous vous souhaitons une très belle, une très bonne année 2017 !

Vincent Coulon

affiche-finie-web