Aller au contenu

Accueil

Viedourle numérique janvier2024
Viedourle mag’ numérique janvier 2024

Bonne Année, vraiment ?

Bonne année, vraiment ? Pas facile de se souhaiter des vœux de bonne année au milieu du bruit des bombes en Ukraine, en Palestine ou en Israël. Pas simple d’envisager l’avenir sereinement alors que notre planète craque de partout mais que nous sommes toujours aussi sourds à sa douleur. Pas évident de penser à demain quand des clowns sont élus, ou risquent de l’être, pour présider aux destinées de leurs pays en racontant n’importe quoi, bien aidés en cela par des réseaux « asociaux », manipulés par de sombres démiurges…

Pourtant, si nous baissons les bras, comment pourrons-nous continuer à avancer ? Je nous souhaite donc de prendre cette année par le bon bout, de la vivre avec sincérité, modestie et clairvoyance. Ne pas être naïfs mais combatifs, voilà ce qui pourrait être notre devise pour 2024. Votre magazine s’efforcera, simplement, localement, à la hauteur de ses moyens, de jouer son rôle pour porter toujours plus haut nos valeurs d’humanité, de fraternité et de liberté !

Vous le savez, vous le lisez, vous l’appréciez, Viedourle Magazine n’a pas d’autre ambition que de mettre en lumière ce qui se vit, ce qui se fait, ce qui se joue dans notre région. Point de politique mais des points de vue sur la vie de nos cités ; pas de polémiques mais des parcours et des projets témoignant de la richesse d’un territoire et de la dynamique des femmes et des hommes qui le composent. Nous ne sommes riches que de nos rencontres et ce n’est pas peu dire !

Ce numéro est une version numérique en attendant le printemps, une version dématérialisée pour ne pas perdre le fil, aiguillonnés en cela par Sylvie notre fidèle graphiste, soucieuse de maintenir, coûte que coûte, vaille que vaille, ce lien épistolaire qui nous lie, vous et nous.

Gageons que nous sortirons encore plus fort, prêts pour de nouvelles aventures, de cet hiver qui se rappelle à notre bon souvenir.

À très vite.

Vincent CoulonVincent COULON

Voir la page